Les enjeux du diagnostic de charpente

Excadia bureau d'études structure métallique diagnostic de charpente

Sécurité – Qualité – Rentabilité ! Tels sont les trois grands principes de l’exploitation d’un site.
Le bâti qui l’abrite joue donc un rôle crucial.
Le diagnostic de charpente est important car ils va avoir un véritable impact sur la bonne gestion de l’exploitation.

Objectifs visés

Voici une définition plus précise des objectifs que l’on vise dans l’exploitation d’un site :

Sécurité : mise aux normes actuelle (Eurocode, incendie) pour détecter des sous dimensionnement de la structure liés à l’évolution et à la vétusté de l’ouvrage.

Qualité : correction des défauts d’inconfort de production, souvent liés à l’enveloppe ou à la géométrie de la structure.

Rentabilité : utilisation de la structure existante dans le cadre de l’évolution des process, d’un aménagement, ou d’un projet d’extension.

Principe d’un état des lieux

Nos diagnostics et états des lieux permettent d’analyser la structure à son état existant, et de définir des solutions techniques d’évolution et de correctifs.

Etape 1 : relevé sur site : nacelle (nos équipes sont toutes titulaire du CACES) / scan 3D (partenaire en lien avec nos outils de calculs et dessin pour faciliter l’utilisation).

Etape 2 : prélèvement d’échantillon sur site pour analyse des nuances d’acier et de soudabilité.

Etape 3 : re-calculs aux normes en vigueur état existant / projeté.

Etape 4 : préconisation de travaux et solutions techniques.

Etape 5 : mise en plan et création de maquette numérique

Etape 6 : Présentation des rendus

L’impact du diagnostic de charpente

Ne pas réaliser de diagnostic de charpente en amont d’un projet, ou suite à un constat défectueux, entraine plusieurs risques : la non maitrise du budget engagé, une insécurité permanente sans pouvoir déterminer l’étendue des risques encourus, le choix d’une solution peu optimisée.

Si vous prenez le temps de réaliser un diagnostic, vous pourrez vous assurer de la faisabilité du projet avant d’engager un financement, déterminer la solution optimale, et maitriser et négocier les budgets de travaux.

En adhérant à cette démarche, on évite les mauvaises surprises. Seules les solutions restent : Anticipation – Optimisation – Réalisation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *